Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Monique Oblin-Goalou
  • Monique Oblin-Goalou
  • : Mise en ligne de mes articles, sujets de réflexion et réalisations plastiques
  • Contact

Recherche

14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 13:56

Le château hanté

 

Les enfants ont dessiné au préalable un château, des marionnettes en papier et fait des pliages de souris en papier.

 

Dans une forêt sombre se trouve un ancien château abandonné. Les propriétaires ne s’en occupent plus depuis plusieurs années. Ils décident de le vendre.

La nouvelle propriétaire, Madame Audacieuse, s’y installe avec ses amis, sa famille, son cheval et son chat.

Mais, en arrivant, les gens du pays lui disent que le château est hanté. Le gardien a quitté les lieux tant les fantômes faisaient du bruit.

Les personnages sont peints sur fond blanc.

Madame Audacieuse : Bonjour Monsieur le gardien, nous venons nous installer dans le château. Pourriez-vous me remettre les clés ?

Le gardien : Vous êtes bien courageuse. Savez vous que les nuits sont très agitées dans le château ?

Madame Audacieuse : Non, que se passe-t-il ?

Le gardien : On y entend beaucoup de bruits et des cris étranges.

Le cheval : Etes vous certaine, Madame, de vouloir vous rendre au château ?

Madame Audacieuse arrive dans le château avec ses amis.

Madame Audacieuse : Le château est en bon état mais il faut y faire du ménage. J’ai apporté tout ce qu’il faut, Javel, balais, chiffons, cire. Nous commencerons demain matin.

La nuit venue, des petits cris, des bruits de petits pas et des grignotements se font entendre. Les personnages de l’ombre apparaissent.

Les habitants du château se lèvent et, affolés, se retrouvent dans le salon.

La fille : J’ai vu des fées, des monstres qui crient, j’ai très peur.

Les autres : Nous aussi, nous avons peur. Quels sont ces bruits ?

Arrivent des chevaliers avec leurs armures.

Le cheval : Mais qui peut faire tant de bruit ? Je vais en parler à mes ancêtres du Moyen-âge !

Les chevaliers : Les chevaux nous ont transmis vos inquiétudes. Ce ne sont pas les esprits qui crient ! Je viens du Moyen-âge pour vous dire que nous sommes tous tranquilles.

Une fée apparaît.

La fée : Le royaume des fées, celui des dragons et de l’imagination n’ont rien à voir avec cette affaire ! Les bruits existent bien et votre imaginaire fait le reste.

Les personnages peints dans l’ombre disparaissent.

Madame Audacieuse : Mais alors, d’où viennent ces bruits ? Allons voir au grenier.

Les autres : Nous n’oserons jamais monter. Seul le chat continue à dormir malgré toute cette agitation. Comment cela est-il possible ? Réveillons-le car il dort tout le temps et ne semble pas inquiet.

La fille : Mais où est le chat ?

Les autres : Dans la gouttière, il dort.

Le Chat : Miaou, miaou ! Pourquoi me réveillez-vous ?

Les autres : N’entends-tu pas les bruits ?

Les bruits et les cris s’intensifient, ce qui inquiète encore plus l’assemblée.

Le chat : Mais, pourquoi criez vous ? Cela ne me semble rien du tout. Je suis même en appétit. J’ai faim. Allons au grenier, nous y trouverons bien de quoi faire bombance.

Ils montent tous au grenier, le chat en tête.

Madame Audacieuse : Que de souris !

Agiter les souris !

Le chat en attrape quelques unes et les mange.

Le cheval : Demain nous aurons du travail pour nettoyer le château.

Partager cet article

Repost 0
Published by Monique Oblin-Goalou - dans Pièces de théâtres
commenter cet article

commentaires